08 juillet 2007

Désolé pour le retard... la suite...

Dimanche, 3h00,

avenue du Général Leclerc,

Paris XIV:

kebab

Bon prince, Paul, a défaut d'avoir eu l'occasion de payer son coup, a offert son grec.
IIs se sont donc finis, naturellement comme trop souvent, sur un comptoir graisseux, à avaler un grec-frites-salade-oignons-sauce piquante, au grand regret de Tim, qui peste dans la voiture:

" Je le savais, j'aurais mieux fait de prendre sauce blanche. L'harissa me nique le bide!

-Tavaika demander sauce blanche" lui conseille (en retard) Paul.

"T'es dingue ou quoi, tu ne sais pas ce qu'y font avec? Y crachent dedans. Parce qu'y a que les blancs qui en bouffe, c'est connu!

- T’hallucines !, estime Paul.

" Fais chier! Rouge! » tranche Julien, moins préoccupé par la discussion gastronomique de ses potes, que par la présence, au cul de sa voiture, d'une Renault 11, décorée aux couleurs de la police nationale, et qui vient de
se mettre dans la file de gauche au feu.

Et ça ne loupe pas: le feu passe au vert, la police double, met son gyrophare, se rabat devant la BX et la force à s'arrêter.

Leur manoeuvre accomplie, un des deux policiers, descend, s'approche d'un Julien qui rouspète intérieurement en baissant sa vitre:

" Bonsoir Messieurs. Police, Contrôle du véhicule: papiersiouplaît."

Le fonctionnaire va procéder a une "vérification informatique de routine", tandis que son partenaire faitle tour de la voiture avec sa mac-ligth.:

"Le propriétaire peut venir m'ouvrir le coffre!"

Julien enlève sa ceinture, sort et s'exécute.

Le battant, soulevé par ce dernier, laisse apparaître un sérieux bric-à-brac de bidons, couvertures, emballages de gâteaux, vieilles chaussures boueuses, piquets de tente, mêlés pêle-mêle a des chaussettes noircies de crasse , un guide de la route "Sélection du Reader digest" totalement ruiné. Mais aussi, d’autres ustensiles peu utiles et peu recommandables, quoique tout à fait légaux.

Le flic est surpris et déçu.

T'espérais dénicher un stock de kalachnikov ou mieux une bonbonne de gaz reconvertie en bombe,ou quoi?

Pas de pot, t'as pas arrêté un terroriste, mon vieux.

Julien referme le capot, récupère ses papiers, rejoint ses potes dans la voiture qu'ils n'ont pas quitté. "

Bonsoir, Messieurs, Merci. Bonne soirée. Excusez du dérangement!"

Dans la Citroën qui redémarre, Paul, se marre:

" Ah, les cons... Ils ne nous ont même pas fouillé, heureusement, vu la beuh que j'ai..

- Moi aussi, j'ai du shit sur moi" annonce Julien.

" Moi aussi" répète Tim.

"Sérieux, ils sont polis, les keufs de nos jours, ça fait tout zarbi de les entendre dire

des mots tels que " Merci", "Messieurs", "Excusez"!

- C'est parce qu'on n' a pas des gueules de cailleras, ils nous laissent tranquille, simple contrôle de routine. On n'est pas des délinquants!" conclut Paul.

040910_police_jeune



Posté par KprodUkt à 02:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Désolé pour le retard... la suite...

Nouveau commentaire